Israel flag
Depuis les accords de 1947, la résolution 118 de l'Assemblée générale de l'Onu prévoyant la création de DEUX états est toujours bafouée. Celle de décembre 1948, no 194, sur le «droit au retour» aussi!
Le plan de partage prévoyait que Jérusalem soit partagée!

60 ans: un bilan de sang et de larmes…

Alors qu'il mène une politique d'épuration ethnique dans son territoire, les Arabes vivant dans des ghettos, de même que Chrétiens maronites au Nord, Israël poursuit sa colonisation des terres appartenant à l'autorité palestinienne, construit un mur de séparation, mur déclaré illégal par la Cours Internationale de Justice (2004), et poursuit une politique de tensions dans tout le Moyen-Orient: Ces hypocrites de sionistes dupent en ce faisant passer pour les victimes, alors qu'ils sont presque toujours les agresseurs et occultent le but poursuivi: un état d'Israël avalant toute la Palestine, le refus du retour des réfugiés et Jérusalem, capitale d'Israël. En catamini la plupart du temps et par divers prétextes, mais souvent la machination apparaît au grand jour, les gouvernements israéliens successifs pratiquent l'épuration ethnique et religieuse de Jérusalem.Le chantage à l'accusation d'antisémitisme étant usé par les sionistes pour disqualifier toute critique du colonialisme sioniste, ce site veut croire qu'un jour la paix règnera enfin en Palestine.

A ce propos, les négociations actuelles révèlent, une fois de plus, la mauvaise foi des sionistes. Alors que la Ligue arabe propose de reconnaître enfin Israël, cette avancée ne provoque que silence et ennuie en Israël car elle révèle mauvaise foi des sionistes: Israël embarrassé par la paix. Désormais, il est clair sur qui a saboté l'Initiative de Genève (2004), la feuille de route (2003), les accords d'Oslo (1993) et ceux de camp David (2000). Parmi les saboteurs, Shimon Peres, leader sioniste.

Contrairement au statut de réfugié donné depuis 1945 par l'ONU aux autres populations déplacées au cours de conflits dans le reste du monde, le statut de réfugiés palestiniens englobe non seulement l'ensemble des personnes qui résidaient en Palestine mandataire entre juin 1946 et mai 1948 et qui ont quitté leur région suite à la guerre israélo-arabe de 1948-1949, mais comprend également leurs descendants. Leur nombre s'est ainsi multiplié par 5 en 50 ans. Le problème de ces réfugiés palestiniens se pose depuis plusieurs décennies, cette population n'ayant pas été absorbée dans la population des pays d'accueil et en l'absence de solution définitive au conflit israélo-arabe.

Plan pour retarder la création d'un Etat palestinien
(Tribune de Genève, 7.10.04, Page 6 en bref, Dépêche ap) C'est la première fois qu'un responsable israélien fait un tel aveu. Dans un entretien étonnament franc publié hier par le quotidien Haaretz, Dov Weisglass, un conseiller d'Ariel Sharon, explique que l'objectif réel du plan de retrait de la bande de Gaza et d'une partie de la Cisjordanie proposé par le premier ministre israélien est de retarder le plus longtemps possible la création d'un Etat palestinien. Ces propos contredisent les déclarations du gouvernememt, qui assure vouloir continuer à suivre la Feuille de route. M. Weisglass souligne que l'Etat hébreu ne veut pas être contraint à des questions comme l'avenir de Jérusalem et le sort de millions de réfugiés palestiniens.

Encore une nouvelle preuve: Israël refuse l'offre du Hamas d'une trêve de six mois, selon Le Figaro du 26 avril 2008 et use de toutes les provocations contre les Palestiniens. Les sionistes organise un état permanent de tension au moyen-orient!

Conquete de la Palestine par les sionistes
Avant 1948, les points bleus, des implantations juives sont parsemées, aujourd'hui, les Palestiniens sont devenus des étrangers tolérés dans leur pays, sans compter les centaines de milliers de réfugiés forcés à l'exil. Sans commentaire!

Tsahal sème la terreur dans Gaza
Dès le lendemain de Noël 2008, une opération préparée de longue date, «Plomb durci», prend prétexte d'un tir de roquette depuis Gaza pour enclencher une agression terrestre,navale et aérienne contre ce ghetto: Gaza a une superficie de 365 km2 pour une population de 1,4 millions d'habitants.

L'armée israélienne compte près de 500'000 soldats dont 180'000 professionnels. C'est le Goliath israélien contre le David palestinien!

IL Y A 60 ANS: DEIR YASSIN! 8 avril 1948, à l'aube, attaques par des unités israéliennes des villages au nord-ouest de Jérusalem dont Deir Yassin. Jacques de Reynier fut le chef d'une antenne du CICR en Palestine à la fin du mandat britannique (1948) et il témoigne dans deux livres qui réduit à néant l'explication officielle de la fuite des 4/5 du million de Palestiniens suite à un prétendu appel de la radio de Transjordanie.


Les archives du Comité Internationale de la CROIX-ROUGE sur 1948

Selon Bible et colonialisme: critique d'une instrumentalisation du texte sacré, Par Michael Prior, Paul Jourez, Publié par L'Harmattan, 2003, ISBN 2747544389, 9782747544382, à la page 158: «Une opération plus sinistre encore fut conduite, selon Morris, avec l'accord hésitant mais formel de la Haganah à Jérusalem (1987:113). Au cours de la nuit du 9 avril 1948 un commando constitué de 132 hommes appartenant aux organisations Irgun et Stern soutenus par des mortiers de la Haganah lança une attaque sur le village palestinien de Deir Yassin à l'ouest de Jérusalem. Le lendemain de l'attaque, à midi, 254 habitants, y compris plus de 100 femmes et enfants avaient été massacrés. Leurs corps furent jetés dans un puits, aspergés de kérozène et brûlés. En note: Un ancien officier de renseignements du Stern qui participa au massacre a décrit toute cette brutalité (Haaretz, 25 avril 1993). Son témoignage et celui d'un officier de renseignement du Mossad présent sur les lieux sont résumés par Finkelstein (1995: 189 n. 16)

lobby israel Un livre décrit la puissance du lobby sioniste aux Etats-Unis.

Le lobby pro-israélien et la politique étrangère américaine de John Mearsheimer et Stephen Walt est publié simultanément par les éditions Farrar Strauss & Giroux (États-Unis), Campus (Allemagne), Kodansha (Japon), Atlas (Hollande), Penguin (Royaume-Uni), Mondadori (Italie) et La Découverte (France).

Un acte courageux pour ces deux universitaires qui vont recevoir le retour du bâton. Inutile de dire que leur carrière universitaire est fichue, le sionintern s'en charge!

Un réseau veille à ce que des faits peu reluisants pour Israël soient étouffés

La politique de nettoyage ethnique qui a préside à la construction de l'Etat d'Israël. Certains juifs, Benny Morris et d'autres, ont le courage de dénoncer la politique de nettoyage ethnique qui a préside à la construction de l'Etat d'Israël. Ils en paient tous le prix fort: bannis et même détruits par des opérations continuelles menées par le sionintern, l'Internationale sioniste, qui fait tout pour cacher sa responsabilité. Il y a évidemment la complicité des nombreux réseaux sionistes. Benny Morris rappelle que "la génération de 1948 connaissait la vérité et l'a cachée. Ils savaient qu'il y avait eu de nombreuses déportations de masse, des massacres et des viols". Il mentionne:
- Moshe Sharett qui fut un des responsables des ces crimes contre l'humanité dont le nettoyage ethnique de la Galilée.
- Ben-Gurion responsable du nettoyage de Ramla.
- et l'aveu de Danny Rabinovitz: “Ce qui arriva aux Palestiniens en 1948 est notre péché originiel… Entre 1950 et 1976, Israël a confisqué systématiquement la majeur partie des terres qui restait aux citoyens palestiniens".
- et celui de Yitzhak Tabenkin, un leader charismatic du mouvement des kibboutz qui, dans son journal, écrit: "Les buts de Hitler que j'aime: homogénéité ethnique, la possibilité d'échange des minorités ethniques". Jusqu'en 1994, 140 000 Palestiniens ont vu le droit de résidence révoqué

Quelques données sur le lobby sioniste: Le lobby sioniste a débuté par la création à Bâle (Suisse), en 1897, de l'organisation sioniste mondiale basée sur l'idéologie de Théodore Herzel, auteur de l'«Etat juif». Depuis, de nombreuses organisations, certaines publiques, d'autres secrètes comme des réseaux d'influence, ont vu le jour dans de nombreux pays. Une partie d'entre elles, sont fédérées au niveau mondial comme l'Organisation sioniste mondiale, le Congrès juif mondial, l'Alliance israélite universelle, engendrant à leur tour d'autres organisations.

Quelques victimes de l'Internationale sioniste (Sionintern) aussi puissante que ne le fût le Komintern: sans oublier les centaines de milliers de victimes du sionisme au Proche-Orient, en Palestine, au Liban et ailleurs, les victimes dont il s'agit ici sont des univesitaires, des intellectuels, des journalistes, des écrivains et d'autres individus qui ont osé démasquer la légende de la création de l'Etat d'Israël, les nombreuses exactions commises depuis ou encore la révélation des relations entre le sionisme et le nazisme. Quand ces honnêtes et courageuses personnes ne sont pas juives, un chantage à l'antisémitisme souvent suffit pour les faire taire. Pour les juives, une opération de représailles s'organisent discrètement, ils sont mis sur une liste noir qui non seulement les bannis des media, les empêche de publier quoi que ce soit et va jusqu'à les faire licencier de leur emploi. Une chasse aux sorcières les transforment en pestiférés.

Résolution de l'Assemblée générale de l'Onu sionisme = racisme, votée le 10 novembre 1975 et abrogée le 16 décembre 1991.

ISRAEL, PALESTINE, LE LIVRE NOIR

«Pour tenter d'enrayer la marche vers l'abîme, la construction d'une vision, d'un récit communs aux Israéliens et aux Palestiniens est indispensable. En rassemblant les enquêtes d'associations israéliennes, palestiniennes et internationales de défense des Droits de l'Homme, ce livre y apporte une solide contribution», écrit Rony Brauman.

Dépasser les émotions partisanes, connaître précisemment les effets et les responsabilités des exactions d'où qu'elles viennent: ce n'est qu'à ces conditions que l'on pourra retrouver le chemin de la paix.

Mai-juin 2010: Israël attaque une flotille humanitaire en route vers Gaza dans les eaux territoriales: un acte de piraterie totalement illégal en regard des lois. Une dizaine de morts, les bateaux capturés… Quelques jour plus tard, le «Rachel Corrie», selon la TdG du 6 juin , “L'abordage a eu lieu dans les eaux internationales, à 21 milles nautiques au nord-ouest d'Ashdod. La zone d'exclusion de la bande de Gaza est de 20 milles nautiques (37 km). Le «Rachel Corrie» porte le nom d'une militante américaine propalestinienne tuée par un bulldozer israélien en 2003 à Gaza. Selon l'armée israélienne, le cargo a refusé à quatre reprises d'obtempérer aux ordres radio lui enjoignant de se dérouter.” Dans le même quotidien le 2 juin, un dessin de Herrmann résume les faits:


24 août 2009: Un article du quotidien «Aftonbladet» accusant les soldats israéliens d’avoir tué des Palestiniens pour prélever leurs organes est assimilé à un pamphlet antisémite. De toute façon, toute critique d'Israël serait antisémite, et les nombreuses organisations sionistes (Licra, Cicad, ADL, les centres et musées de l'Holcauste, l'organisation sioniste mondiale, le congrès juif mondial, le betar, etc) font règner la terreur pour faire taire toute critique!

12 mars 2008: Shimon Peres au Centre d'Histoire de la Résistance et de la Déportation (CHRD) de Lyon, qui n'a aucune vergogne à se rendre dans ce lieu! Quant à son hommage, celui d'un chef d'état occupant une bonne partie de la Cisjordanie, méprisant les résolutions de l'ONU sur le retour des Palestiniens et sur le statut partagé de Jérusalem, mais victime d'une épuration ethnique. Cette visite de Shimon Peres au CHRD est une insulte à la mémoire de Jean Moulin!

1948-2008: toujours pas d'Etat palestinien. Parfois, un responsable politique avoue que leur but, c'est toujours de retarder la création d'un Etat palestinien. Ainsi, l'Etat d'Israël proteste auprès de l'ONU, mais personne de rappelle que la résolution constitutive de 1947 est toujours bafouée par ce même état. Dès le départ, l'ONU imposa un partage totalement inéquitable. Et l'érection d'un mur de 8 mètres de haut qui, s'il suivait la ligne vert, devrait avoir une longueur de 327 km, en fera le double, car il va empietter largement pour des enclaves israéliennes en terre palestinienne. La protestation de france-palestine.org est nécessaire avant que la gettoïsation totale des Palestiens ne réuissent: les faits et les chiffres.

Juillet 2006: Israël agresse de manière totalement disproportionnée le Liban. Une nouvelle fois, car en 1968 déjà, l'aéroport de Beyrout avait été attaqué et plus tard, le sud du Liban envahi et occupé pendant de nombreuses années. Avec toujours la même rengaine, un petit état qui doit se défendre… Toujours la même supercherie car, le petit état qui doit se défendre, c'est le Liban agressé par la technologie guerrière la plus moderne (chasseurs bombardiers, chars d'assaut, frégates porte-missiles, observations par satellites, bombes à fragmentation, etc…), technologies que ne possède pas le Liban. Toujours la légende de David et Goliath sauf que dans ce cas, le Goliath est israélien et il tente de se faire passer pour la victime. Ce mensonge a été diffusé par les agents sionistes très nombreux et actifs dans les média.

Tsahal, l'armée de l'état d'Israël, commet souvent des exactions, toujours en toute impunité

Une roquette sur Israël
Une roquette sur le Liban

Manifestation à Berne le lundi 17 septembre 2007 pour réclamer l'interdiction des bombes à sous-munitions, armes qui tuent le plus souvent des civils et qui rendent dangereusement mortels des territoires tant qu'ils n'ont pas été nettoyés.On apprend qu'«Israël a tiré, au Liban-sud, des millions de sous-munitions durant la guerre contre le Hezbollah». Que fait Handicap International?

A l'occasion des 40 ans de la Guerre des Six-Jours qui serait préventive, comme l'attaque de Pearl Harbour par le Japon et de l'URSS par l'Allemagne. Du moment que c'est "préventif", ce serait juste!

Décembre 2006: Ehud Olmert rappelé à  l'ordre après avoir traité l'Etat hébreu de puissance nucléaire. Le secret de polichinelle de la bombe atomique en Israël. Le Premier ministre a-t-il gaffé ou signifié un changement de la stratégie d'Israël qui, pendant 40 ans, a nié posséder des bombes atomiques?
Octobre 2006
: La "colonisation rampante" de la Cisjordanie se poursuit inexorablement, malgré l'engagement d'Israël de la suspendre, comme le veut la "feuille de route" pour la paix, oubliée depuis.
2004: 60 corps de Libanais remis par le CICR à leurs familles. Exposition du CICR en 88 photographies. Musée du CICR (Genève), printemps 2007

La résolution des Nations unies de 1975 à la Conférence de Durban: Onu sionisme = racisme. Kofi Annan, secrétaire général de l'organisation, a un jour qualifié de manifestation "lamentable" d'antisémitisme, affirmation malheureuse car elle renforce la fausse idée que le sionisme serait une forme de racisme, puisque l'anti-sionisme le serait. Le sionisme est un mouvement colonialiste qui, sous le faux prétexte, qu'une partie de la Palestine aurait étédonnée par un dieu, veut se l'approprier 4'000 ans après. Et pourquoi les Grecs ne réclament-ils pas Marseilles et d'autres villes de la Méditerranée? Sans blague

Mars 1975 Le sionisme vu par Noam Chomsky et Ben Gourion. Le Monde diplomatique.

Voix Ouvrière du 14 novembre 1956. Suite à la crise de Suez, l'intervention armée anglo-franco-israélienne contre la nationalisation du canal par Nasser, le gouvernement irakien se prononce pour la suppression d'Israël. Prophétie inversée: aujourd'hui, l'Irak est en ruines et en proie à une guerre civile, comme cela Israël est tranquille.

1949-1950: les premiers réfugiés à Naplouse. Ils y sont toujours! bientôt le 60e anniversaire. Que fait l'ONU?
Le Monde diplomatique:
Guerre de 1948-49: De véritables massacres se produisent, dont le plus connu ensanglante le petit village de Deir Yassin, où les hommes de Menahem Begin assassinent, le 9 avril 1948, 200 habitants, créant du même coup une panique qui gagna toute la communauté arabe de Palestine - un historien palestinien estimera plus tard le nombre de victimes à 110.

New York Times, November 13, 1945: Statement on Palestine by President Truman

carter palestine A lire: "Palestine: la paix pas l'apartheid" de Jimmy Carter qui, depuis, a été assassiné médiatiquement, lui et son livre: le sionintern s'en charge!

Pour info: Carte physique de la Palestine
A ceux qui, staliniens, accusent ce site d'être pro-nazi, aux hitlériens, qui accusent ce site d'être pro-communiste, aux sionistes qui accusent ce site d'être antisémite - si! il y a des pauvres crétins aveuglés par leur mauvaise foi et leurs délires -, je leur adresse le franc salut de Cambronne. Inutile d'envoyer des mails, garder vos excréments chez vous! Par contre, il sera répondu aux messages même critiques, mais respectueux des règles de la démocratie et de la politesse. Shalom, Salam et salut!

Retour