Fiscalité de la République et Canton de Genève
Déficit 330 millions de francs et dette 11 milliards en juin 2005

genève horloge fleurie

L'horloge fleurie de Genève qui mesure l'augmentation la dette à chaque seconde. Intérêt: 330 millions par an.

Les déficits... ça suffit. Espérons que la barre sera redressée avant la banqueroute...

Schéma de droite: plus on paie des impôts, plus les déficits augmentent!


Les graphiques qui annoncent la banqueroute du canton: les dépenses de l'Etat de Genève 1982-2003, la dette à court terme et le bilan, chiffres qui vont encore s'agraver jusqu'en 2007 puisque le déficit ne sera mis à zéro qu'à cette date. Et après?
Les ménages genevois sont les plus mal lotis de Suisse Le Temps, 12 novembre 2008, Daniel Eskenaz
Les Genevois sont les plus ponctionnés de Suisse Tribune de Genève
Ville et canton ont financé les manifs anti-G8 23/06/04 GHI
Les raisons de l'explosion du budget 27/03/2004 Le Temps Stéphane Bussard
Micheline Calmy-Rey accusée d'avoir présenté un «budget politique» pour favoriser son ascension fédérale 03/03/2004 Le Temps Stéphane Bussard
Les comptes 2003 «catastrophiques» 02/03/04 Tribune de Genève Laurence Bézaguet
250 millions partis en fumée à la barbe de la BCGe Mais, selon Micheline Calmy-Rey ces milliards perdus ne coûteront rien aux Genevois!!!
Budget catastrophe pour Genève 10/09/2003 Tribune de Genève Eric Budry
Le canton court à sa perte 19/09/03 Pierre Weiss Entreprise Romande
Les comptes sont bons mais truqués!!! 26.03.03 GHI François Baertschi
Loyer annuel 37 millions 17/10/2003 Tribune de Genève Elise Jacqueson
Refus du budget 20/09/2003 Tribune de Genève ATS
Victime d'un acharnement fiscal (16/04/2003) Tribune de Genève E. Bolleter
Genève+dette+déficit Données fiscales Genève 1996-2002
500 millions déficit 2003 (10/09/2003) Tribune de Genève Edito de Mabut
Deux poids et deux mesures: Les étrangers (personnes physiques et les entreprises) apprécient les conditions spéciales pour leur imposition fiscale, mais pour les autres, chaque année c'est pire. Jusqu'à l'intolérable?

A ceux qui croiraient que cette situation était imprévisible, les chiffres de 1994-95 montrent déjà un écrasement des classes moyennes, entraînant des pertes fiscales compensées par une augmentation générale de l'imposition. Les faits en 3 graphiques...

Données par tranches d'imposition (tableau)
Variation du nombre de contribuables par tranche (graphique)
Augmentation de l'impôt par tranche (graphique)

Retour