Election du parlement de Genève: octobre noir de 2009, 92 ans après l'octobre rouge de Lénine, coup d'état terminé en 1991

11 octobre 2009: Super victoire de l'extrême gauche, 0 à 0. La liste no 4 de Vanek et Co a réussi à éliminer la liste no 8 de Grobet, et réciproquement, aucune des deux n'ayant atteint le quorum! C'est beau la camaraderie entre MM Grobet et Vanek, voilà des bons communistes qui font passer en premier les intérêts du peuple, se sacrifiant pour le bien général, comme à Cuba…Ajouter à cette totale réussite, la percée du MCG qui double ses députés. Cette élection, grâce au peuple, - vox populi, vox dei, ce qui est vrai uniquement dans les démocraties - a été une triple lutte aux couteaux:

  1. UDC vs MCG: l'Union démocratique du centre contre le Mouvement des citoyens de Genève
  2. Les Verts versus le PSG: les vers rongent la rose socialiste
  3. Grobetistes vs Vanekistes, liste 8 contre 4

Résultats des courses au soir du 11 octobre, car, grâce à l'informatique, les scores tombent vite:

  1. UDC vs MCG: le MCG prend 2 sièges à l'UDC et 6 ailleurs
  2. Verts vs le PSG: la rose perd encore 2 sièges dont 1 au profit des Verts qui continuent à se goinfrer. Ce n'est pas une défaite, mais que le sentiment de défaite selon le spécialiste, Moutinot!
  3. Grobetistes vs Vanekistes, liste 8 contre 4, Magnifique victoire de l'extrême-gauche qui est exclue du parlement, une nouvelle fois, d'abord par ses haines internes et ensuite, par le couperet d'un quorum fixé à 7%. Mais quand des gens se prennent pour le peuple et/ou la classe ouvrière, faire moins de 7% cela devrait les faire réfléchir. Enfin, c'est une preuve de plus pourquoi dans les démocraties populaires, Urss, Chine Populaire… on en consulte jamais le peuple. Et pour cause, imaginez Fidel Castro ramasser mois de 10% avec des élections truquées!!! Et ses amis Jean Ziegler et Mme Mitterrand (Présidente de “France libertés” soutien de la dictature castriste!) seraient tout tristes!

Résultats de l'élection du parlement d'octobre 2009

Le bon peuple de la République et Canton de Genève a provoqué, par son vote, de grand changements (résultats):

  1. L'Entente (PLG, PDR, PDC) perd 5 sièges, ce qui est beaucoup;
  2. L'extrême-gauche réalise un magnifique auto-goal, ce qui l'exclu encore pour 4 ans;
  3. Le MCG, le petit dernier double, passant de 7 à 15;
  4. Les Verts continuent de manger la rose socialiste,…et devancent maintenant le PSG qui avait 45 sièges en 1934, 12 en 2009!

Après celle du parlement de Genève le 11 octobre 2009
Résultats des Election du Conseil d'Etat le 15 novembre 2009

Pas rancunier pour deux sous, le parti socialiste s'allie avec son meilleur ennemi, “le vers est dans le fruit” qui lui mange des sièges de députés à chaque élection! Lire le vrai titre: “PS et Verts veulent réformer sans SE casser”, car, selon Marc Bretton qui n'est pas né d'hier: “Le mot sécurité n’y apparaît pas”. Tout ça pour ne pas faire de peine à Moutinot, qui a le bras long, même téléscopique! A signaler que la police n'a procédé à aucune arrestations des vandales qui ont fait des casses lors de la manifestation anti-OMC du 28 novembre, pour éviter que certains squatters vivant aux crochets de la ville, à l'Usine et ailleurs, soient reconnus!

La gauche combative, nouvel emballage du stalinisme. Eric Budry complaisamment donne la parole à Laurent Tettamanti en oubliant que son groupuscule Les Communistes défend le stalinisme. La moindre des choses serait de parler de leur site célébrant Lénine et Staline en “oubliant” les centaines de millions de victimes du communisme, en grande majorité des ouvriers et des paysans! Comme tout communiste, Tettamanti ment sans arrêts. Il prétend être le leader de l'exrême-gauche alors que Grobet et Vaneck ont fait éclater “A Gauche toute!” pour faire les listes 4 et 8 qui se sont mutuellement éliminées aux élections du Grand Conseil, tout en excluant “Les communistes”. Et comme proposition, après l'échec de l'initiative pour des transports publics gratuits, ce serait le gaz et l'électricité qui seraient maintenant gratuites !?! Malgré le dérisoire et le pathétique de ses gesticulations, ce foyer d'infection léniniste reste dangereux.


Stauffer devrait envoyer des fleurs à Moutinot

Après 12 ans à la tête de la police, les Genevois remercient au sens propre et figuré, ce grand magistrat dont l'action, certaines mauvaises langues disent l'inaction, laisse un canton sinistré, ou l'insécurité, - un sentiment selon ce grand magistrat socialiste - atteint des records et continue de progresser: dealers faisant tranquillement leurs affaires, la généralisation des codes d'entrée car les locataires en ont marre d'être volés, agressés et en plus de subir des entrées et parties communes salies par l'urine et autres détritus, au grand désespoir du concierge pas du tout responsable mais qui doit nettoyer. Une vague de ras-le-bol a payé Moutinot de ce mépris pour ses concitoyens. En 12 ans, à part autoriser la mendicité, celle de réseaux abusant de pauvres gens, et les continuelles luttes dans son département, pour imposer ses amis, le bilan de ce magistrat grassement payé frise la nocivité

L'échec des socialistes masqué par la formule «Le résultat n’est pas bon»

Ce qui donne des ailes aux numéros 2 et 3, Manuel Tornare et Anne Emery-Torracinta, contre Pürro. Le vers est dans le fruit, les écolos donc beaucoup sont pastèques, poursuivent leur grignotage du parti socialiste. Quant à la candidate, une qui a les dents longues, si Pürro, elle risque de manquer une marche dans sa future et longue carrière.

Magnifique victoire de l'extrême gauche

La liste no 4 de Vanek et Co a réussi à éliminer la liste no 8 de Grobet, et réciproquement, aucune des deux n'ayant atteint le quorum! C'est la beau la camaraderie entre MM Grobet et Vanek, voilà des bons communistes qui font passer en premier les intérêts du peuple, comme à Cuba… Ajouter à cette totale réussite, la percée du MCG qui double ses députés!

Après l'élection du parlement d'octobre, celle de l'exécutif en novembre

Les chefs de parti ayant une quelques minutes pour prendre note du résultat des urnes du dimanche noir de la rouge extrême-gauche, ils doivent prendre en ligne de mire, la course au Conseil d'Etat. Eric Stauffer, dont le parti MCG, méprisé par ceux de l'Entente (Parti libéral, PLG; Parti démocrate chrétien, PDC; Parti radical démocratique) qui perd 5 sièges, alors que le sien vient de doubler sa députation qui passe de 7 à 15 sur 100, Stauffer montre ses canines.

Quand le peuple ne répond pas correctement, c'est le populisme

Les citoyens qui en marrent d'une ville de Genève sale, de l'augmentation des vols et des «incivilités», de la criminalité et des dealers, aux Pâquis et ailleurs, qui demandent à leur régie de mettre une serrure avec code excédés par les visites inopportunes, de sentir la pisse dans la cage d'escalier, et pourtant le concierge fait bien son travail, c'est du populisme. Quand, par dessus le marché, le ministre de la police, un type mou, leur dit depuis 12 ans, qu'ils rêvent car il n'y a qu'un sentiment d'insécurité, ces braves votent pour ceux qui les respectent comme le MCG. Lisez le compte rendu du Temps, et vous comprendrez! Le populisme, ne serait-ce pas plutôt quand le peuple en a marre qu'on se foute de lui!

Pour cacher une défaite, faire diversion

On vous parle de “dérive à droite”, mais jamais de “dérive à gauche” et encore moins de ”dérive à l'extrême-gauche” encore plus nocive, ces journalistes, de même que Pascal Sciarini, présenté comme un sociologue, tous de gauche. Tous ça pour cacher que la gauche socialo-verte obtient 33 sièges alors qu'en 1933, le parti socialiste avait 45 sièges sur 100 au Grand Conseil et 4 postes de conseillers d’Etat sur 7: 1933 PSG 45 - 2009 PSG 15. Quant à l'extrême-gauche léniniste, elle passe de pas grand chose à rien, ce qui est encore trop! Normal, c'est toujours par des putschs que les léninistes prennent le pouvoir soi disant pour le peuple. Et après le peuple ils le forcent, par la terreur, à l'esclavage.

La gauche socialo-verte obtient 33 sièges alors qu'en 1933, le parti socialiste avait 45 sièges sur 100 au Grand Conseil et 4 postes de conseillers d’Etat sur 7. Aux élections suivantes, en 1936, Nicole est renvoyé à Moscou et le PSG prend une secouée magistrale!

Mabut, dont doit faire un effort pour ne pas voir qu'il est de gauche, raconte un énorme sophisme: “La majorité du Grand Conseil était fortement à droite, les électeurs ont "corrigé" leur vote un mois plus tard et donné au canton un gouvernement à majorité rose-vert”. Une majorité n'est pas un être humain, mais le résultat de voix individuels donc sans intentions. Mais cette phrase fait croire que le bon peuple ne voulait pas d'un gouvernement de droite, alors que cela n'est que le résultat de désaccords entre partis pas de gauche!

Après le PSG, 1933 45 sièges, 2009 plus que 15: l'extrême-gauche vaut zéro presque comme en 1930

gauche sans peuple Ici, c'est la dernière lutte qui intéresse. Première fait, le Parti du Travail amoindri par la main mise de sa filliale principale, l'AVIVO, qui a été mise en coupe par le sieur Grobet, du parti grobetiste, car seuls ses intérêts l'animent. Rappelons que cet ministre socialiste a claqué la porte du parti qui lui avait permis de régner sur le Département des Travaux publics en potentat durant 12 ans, mais lui avait refusé un 4e mandat. Après, cet ingénieux a toujours su manoeuvrer pour trouver des “bonnes âmes” pour lui servir de marche pied comme pour obtenir un mandat de député, conseiller national, jusqu'à ce qu'un impudent stalinien-maoïste-polpotiste lui raffle son bien par une magouille à 3 étages, spécialité de Lénine. Depuis, MM. Grobet et Vanek sont en froid et ne rêvent que de revanches. Tout ça pour comprendre les raisons authentiques de deux listes, les 4 et 8, qui ont mordu tous deux la poussière.

Si on focalise son attention maintenant sur la 4, coalition de fortune, résultant du sabordage de cette étoile filante que fut “A Gauche toute!”, naufragée mais qui a tout de même permis à Rémy Pagani de réaliser son rêve: devenir maire de Genève.

La liste 4 devrait dire:

Ensemble, mais pas avec Grobet!

Cette liste 4 est un miracle car, après des décennies de guerres de chapelle, les révisionnistes conspuant les staliniens, les maoïstes appliquant la “juste ligne de la pensée maotsétoung” en oubliant que ce “grand timonier” était d'abord une meurtrier de masse tout au long de sa vie, et aussi avec les cocus, les trotskistes qui présentent “le vieux - Lev Bronstein” comme une victime de Staline, ce qui est vrai, mais qui oublient que 1917 à 1924, Trotski a été le complice de l'assassin en chef, Lénine, le massacre de Kronstadt n'étant que le sommet de l'iceberg de l'horreur. Ces ennemis d'hier et de demain, se sont unis sous le slogan “Ensemble pour résister et vivre mieux”, qui est double imposture, car la liste 4 espère récolter les “15 % des voix qui se sont exprimés en 2005 en faveur des listes de la gauche antilibérale”, la coalition “solidaritéS • gauche en mouvement”, ennemis d'hier, regroupant stalinens et trotskistes, et même polpotistes, face à la menace de la droite libérale et xénophobe, en réalité la menace de la liste 8 de M. Grobet. Tous ces ennemis d'hier et de demain, vous tendent la main pour faire un rêve.

“Liste 4” le grand jeu, coûteux

“Liste 4”, des grands moyens: site internet, campagnes d'affiches, articles par des amis journalistes, campagnes d'affichettes, meeting avec Besancenot, manifestations, etc… le grand jeu, coûteux. Qui paient les pots cassés? Les débats vont être animés, et MM. Grobet & Vanek, devront convaincre qu'ils ne sont pas des fossoyeurs, comme Lénine!

Le positif, c'est que grâce à la démocratie suisse, les trotskistes ne sont arrêtés et fusillés aussi sec, comme en URSS, - ces ingrats vont néanmoins continuer à cracher dessus, la Suisse, pas l'URSS -, la “patrie des travailleurs”, esclaves de Lénine, puis de Staline qui a repris le business, en choutant l'arrogant Trotski qui avait cru avoir le vieux en 1921. En effet, en mars 1921, révolte de Kronstat et début d'une très grave famine (5 millions de morts, 2 fois la Suisse), le chef de l'Armée rouge sang, a liquidé le dernier soviet libre qui dérangeait le putschiste d'octobre 1917, agent de l'Allemagne. En récompense, Troski, comme dans la mafia, après ce massacre de plus de 10'000 individus, le reste déporté aux Solovki, le chef de gang devient l'obligé de son tueur en masse. Mais un petit moustachu guettait, de plus Lénine se méfiait de ce lieutenant devenu trop puissant. C'est comme ça, chez les bolchéviques.

“Ensemble pour résister et vivre mieux”, masque des léninistes


Une liste de léninistes, avec les frères ennemis staliniens et trotskistes, quelques fans des frères Castro, grands capitalistes qui ont privatisés Cuba à leurs profits dépassant de loin Batista, méprisant la résistance des Tibétains à l'occupation de leur pays, comme la France fut occupée de 1940 à 1944, ce ramassis de soutiens aux régimes communistes passés et actuels, “oubliant” les centaines de millions de victimes de Lénin, Staline, Mao and Co, vous propose de “vivre mieux” comme en URSS ou à Cuba.

Les complices et agents

Derrière ces “amis du peuple” de la liste de soutien, une véritable toile d'araignée: “ATTAC… Combien, parmi eux, sont solidaires des Tibétains, des Cubains, des Coréens du Nord, des Vietnamiens, des milllions de victimes des régimes communistes passés et actuels? Un oubli sans doute!

Marion Togne, et Le Courrier: encore de la pure propagande qui veut se faire passer pour du journalisme! La gauche radicale, un ramassis de léninistes, staliniens, polpotistes, castristes, tous complices des pires dictatures, des plus sanguinaires tyrans, passés et actuels: en réalité, tous des démocrates de façade!

“Le Courrier”, le seul journal suventionné de Suisse, financé par la Ville de Genève doit en retour faire de la propagande de gauche déguisée en journalisme. Le professeur Batou, esprit intègre mais un peu distrait oubliant qu'il est trotskiste et depuis lontemps, membre de solidaritéS-GE, candidat au Grand Conseil genevois sur la liste 4 (solidaritéS-Parti du Travail), va vous parler de l'écosocialisme… Ce n'est plus, Radio Moscou parle…

La Liste 4 dont Esteban Munoz, des «antifasciste» staliniens

D'abord, il faudrait parler des frères Castro qui ont réussi dans le business, car ils ont privatisé Cuba à leurs seuls profits et celui de leur cour de larbins. Quant au peuple, il ne peut plus se tirer pour aller vivre dans l'enfer capitaliste, car la police privée de Castro & Castro l'en n'empêche, pour son bien évidemment. Allez piquer le pouvoir ou un peu de pognon à Fidel et à Raoul et ils vont vous envoyer un avatar du Che qui va vous régler votre compte “mas rapido”. Croire que Chavez, les frères Castro sont anti-capitalistes, c'est vrai pour le capital des autres, mais le leur, ils ne faut pas y toucher. Et qui sont les pays anti-impérialistes, Esteban nous le dit: “Venezuela et Cuba, mais aussi la Chine, la Russie et l’Iran”, tous des vraies démocraties.

Quant à la paix, Staline, en avait fait sa couverture pour duper les “idiots utiles” et faire le pacte avec son compère Hitler, dit pacte germano-soviétique qui déclencha la Seconde Guerre mondiale. De plus, l'agression de Staline contre la Finlande, les Etats baltes, puis ensuite la création des “démocraties populaires”, tout cela était pour la paix.

On est confondu par tant de falsifications de l'Histoire, tout autant que par le mépris de centaines millions de victimes des régimes communistes passés et actuels. Munoz solidaire des bourreaux des peuples, pas des peuples! Encore un «antifasciste» stalinien, Munoz, verdadero agent du défunt Komintern!

Le NPA, le soufflé est retombé, comme en France

Meeting du “Nouveau perti anticapitaliste”Avec Olivier Besancenot, le facteur de la Ligue marxiste révolutionnaire, payé par la Poste française. Le petit facteur à Cuba pour célébrer le Guevara, “el carnecito” et constater de visu que les frères Castro vivent bien au contraire du peuple. Ce raoût se tient à l'UOG, l'école léniniste de Genève. On pourrait avoir l'impression que les staliniens se font doubler par les trotskistes?

La liste 4 “Ensemble pour résister et vivre mieux” a refusé «Les communistes»

Donc ensemble signifie en fait pas avec Grobet et ses séides, ni avec les staliniens de "Les communistes", la liste 4 étant dominées par des trotskistes, les miltants du Parti du Travail ayant rejoint cette machination, ayant perdu leur prise sur l'AVIVO accaparée par Grobet. "A Gauche toute!" a donc été liquidée pour que les débrits du Parti suisse du Travail essaient de sauver les meubles. Derrière les “belles intentions”, des mensonges, tout ça pour contrer l'offensive de Grobet, devenu le pivot de l'extrême-gauche, par son acharnement à se venger de l'affront de Vanek qui lui a piqué son siège de conseiller national en 2001. Et tous ces manoeuvres sordides, recouvertes par la défense du peuple, peuple qui n'est pas tombé dans ce piège, il a voté massivement pour le MCG! Et pour «Les communistes» qui ne peuvent plus compter sur Moscou pour les financer et les appuyer par des agents du Komintern, “les poubelles de l'histoire”, selon la formule de Trotski, ne sont pas loin!

La liste 8, DAL, rendue possible par la conquête de l'Avivo et de l'Asloca

La liste 8, érigée par Grobet qui prépare depuis longtemps sa vengeance de l'affront de Vanek qui lui a piqué son siège de conseiller national, a été possible par le conquête de deux bastions: l'AVIVO (bastion du Parti du Travail) et l'ASLOCA (Parti socialiste). Et tous ces manoeuvres sordides, recouvertes par la défense du peuple, peuple qui n'est pas tombé dans ce piège, car il a voté massivement pour le MCG! L'article de Lo Verso narre la bataille pour le contrôle de l'Ascloca, qui roulait jusqu'ici pour le parti socialiste, sans démasquer les intérêts égoïstes et sordides, buts de ce combat aux couteaux! Un journaliste naïf est-il vraiment journaliste?

Le lundi 10 septembre 2009, Christian Grobet dévoile son but: être candidat au Grand Conseil

Des années de magouilles, de tromperies, pour se venger de ceux qui lui ont pris ses mandats de député au parlement genevois et suisse. La liste 8, une machine de guerre érigée à son unique profit, les autres n'étant que des faire-valoir, n'a été possible que par le conquête de deux associations: l'AVIVO (bastion du Parti du Travail) et l'ASLOCA (Parti socialiste). L'article de Pascal Décaillet, pourtant fine mouche, démontre qu'en fait il ne comprend l'essence - le signifiant - de Grobet, un "narcissique toxique", prêt à tout pour servir son appétit. Un peu comme Staline, préparant sa vengeance des années, évidemment mis à part l'ampleur des événements. La conclusion fait peur, car l'auteur affirme naïvement que :“Mais quoi de plus beau, en politique, qu’un ennemi ?” Même si c'est un meurtrier de masse comme Lénine, Hu Jintao? Encore un qui sourirait durant ses dernières secondes bêtement à son assassin!

La liste 4 “Ensemble pour résister et vivre mieux” a refusé «Les communistes»

Donc ensemble signifie en fait pas avec Grobet et ses séides, ni avec les staliniens de "Les communistes", la liste 4 étant dominées par des trotskistes, les miltants du Parti du Travail ayant rejoint cette machination, ayant perdu leur mise sur l'AVIVO accaparée par Grobet. "A Gauche toute!" - A noter le silence sur la mort de “A gauche toute!”, un crime silencieux dont les coupables courrent toujours -, a été liquidée pour que les débrits du Parti suisse du Travail essaie de sauver les meubles. Derrière les “belles intentions”, des mensonges, tout ça pour contrer l'offensive de Grobet, devenu le pivot de l'extrême-gauche par son acharnement à se venger de l'affront de Vanek qui lui a piqué son siège de conseiller national en 2001. Et pour «Les communistes» qui ne peuvent plus compter sur Moscou pour les financer et les appuyer par des agents du Komintern, “les poubelles de l'histoire”, selon la formule de Trotski, ne sont pas loin!

Christian Grobet a été membre du parti socialiste suisse tant que cela servait ses intérêts

Et quand le parti socialiste genevois lui a refusé la candidature à un 4e mandat pour rester au Conseil d'Etat, il a claqué la porte. Comment trouver des naïfs qui lui serviront de marche pied? Tout à coup, il devient actif dans la mouvance de l'extrême-gauche qu'il avait méprisées jusqu'alors. Malin, habile bonimenteur, il devient le capo de cet espace dominé par les communistes, lieu de combats haineux et malsains entre les camarades, léninistes-trotskistes et léninistes-staliniens, eux-mêmes dénoncés comme révisionnistes par les maoïstes, eux-mêmes stigmatisés par… En résumé, derrière le masque de l'amour du prolétariat, une réalité sordide autant qu'immonde. Et les associations humanitaires ou de défense de locataires, de rentiers AVS, etc, toutes sont l'enjeu de querelles sournoises au détriment de leurs buts, tout ça pour des intérêts égoïstes et souvent pervers.Comme d'habitude des gens sincères servent par naïveté des crapules au lieu des buts de leurs associations, au détriment des gens dont ils veulent être solidaires! Entre les gens sincères et ceux qui ont besoin d'aide, des prédateurs vivent et détournent une belle cause à leurs profits. Pourquoi. à l'école, n'y a-t-il pas des cours pour repérer les prédateurs sociaux, financiers, religieux, psychologiques…? pour pouvoir les démasquer avant qu'ils commettent leurs crimes! Pourtant, le loup qui se déguise en agneau, ce n'est pas nouveau!

15 octobre 2009, le Parti socialiste, KO debout, tient son AG qui maintient ses 2 candidats… sans aucun programme: attaqué par les Verts et le MCG

Marc Moulin doit être tout autant atterré que le PS de constater que l'Assemblée générale du Parti socialiste à la Maison des Associations, un parti en pleine déconfiture, se concentre sur des querelles de clans pour assurer la priorité de leurs chefs. Quand à un programme pour l'élection du Conseil d'Etat, il y a 2 noms et un grand vide. En tout cas, durant 12 ans Moutinot a méprisé les Genevois qui doivent constater que l'insécurité monte tous les jours et que le magistrat chargé de leur sécurité leur fait la morale au lieu de faire ce pour quoi il est grassement payé, passant son temps à faire savoir qu'ils ne sont que des imbéciles victimes d'un sentiment d'insécurité. En bref des psychotiques ou névrotiques, la preuve ils votent massivement pour le MCG! Quant il faut constater que Christian Grobet, à lui tout seul fait presque 7% et le PS le double, il y aurait comme un problème!

16 octobre 2009: “Ensemble pour résister et vivre mieux”, comprendre Tout sauf Grobet!

Mabut, journaliste à la Tribune de Genève, donne la parole à Jean Batou, fonctionnaire bien payé, qui défend la liste 4 et l'extrême-gauche, où les réglements de comptes doivent être saignants après leur magnifique victoire. "Non, Eric Stauffer n'a pas puisé dans notre électorat" dit le trotskiste et de plus, réflexe automatique: accuser son adversaire, "Christian Grobet ne partage-t-il la même analyse que le président du MCG sur la concurrence des travailleurs frontliers?". Tout de même, Mabut fait remarquer que: “Globalement cependant l'extrême gauche recule par rapport à 2005.

Le racisme social, le fonds de commerce de la gauche et de l'extrême-gauche

Hélas véridique, en tout cas indéniable depuis que Marx ait condamné à mort la noblesse, la bourgeoisie, les artisans, et tous ceux qui ne vivent pas aux crochets de l'état. En fait, le socialisme marxiste, n'est rien d'autre qu'un racisme social. Aussi quand on accuse les gens qui ne sont pas contre les frontaliers mais qui trouvent, à juste raison, qu'ils y en a trop, ces vrais racistes sociaux réagissent par une feinte indignation, une imposture s'indignant contre un pseudo-racisme, eux qui sont de vrais racistes sociaux. Commencez-vous à sentir l'imposture?

Ce mécanisme d'accuser des gens de ce qu'ils ne veulent pas, un des grands mécanisme de l'imposture et de la manipulation. Ainsi, vous vivez dans une banlieue et, peu à peu, vous devez constater que vous devenez étranger chez vous, parce que des vagues d'immigrés, jaunes, rouges ou bleus, peu importe, deviennent majoritaire et vous imposent leur religion, leurs us et coutumes. Si vous avez le malheur de protester, votre compte est bon: salaud de xénophobe… Après avoir été lapidés par des mensonges assassins, estimez-vous heureux d'être vivant et de pouvoir déménager!

Retour